directives anticipées

Publié le par Carole Gouyé

Ne  pas  rédiger  ses  D.A.,  c’est  mettre  ceux  qui  nous aiment,  et  nos  médecins,  dans l’obligation de prendre pour nous une décision que nous n’avons pas osé prendre. Et les mettre en danger face à la loi. 
Vous pouvez inscrire sur vos DA : si je suis en phase terminale d'une maladie incurable, je demande à bénéficier d'une sédation terminale n'excédant pas 24 h, comme prévu dans la loi "Leonetti"

Commenter cet article