FRANCE CANCER : ne jetez pas vos bouchons en liège

Publié le par Carole Gouyé

l’association FRANCE CANCER a pour but de récolter des fonds qui sont intégralement reversés pour la RECHERCHE SUR LE CANCER.http://www.france-cancer.com/index.html

Toulon : .............H. Cuestas  06.60.73.80.92

Dordogne : .........C. Gouyé    06.08.60.15.75

Nous remettons tous les ans à des chercheurs du CNRS et de l’INSERM de Nice près de le fruit de notre travail .

Pour obtenir ces fonds, l’activité principale de l’association FRANCE CANCER est la récupération des BOUCHONS DE LIEGE

- Nous les récupérons auprès des restaurateurs et des particuliers avec l’aide de commerçants qui nous soutiennent dans notre action en nous permettant de récolter des bouchons à l’entrée de leur magasin.

- Une fois en notre possession, ils sont triés, pesés et ensachés.

- Le poids moyen d’un bouchon étant d’environ 4 grammes, il faut donc 250 000 bouchons pour obtenir 1 tonne de bouchons.

- Ces bouchons sont ensuite transportés et vendus à un liégeur.

- Ils sont alors broyés et utilisés comme isolant phonique et thermique.

- L’intégralité de cette vente est remise aux unités de recherche sur le cancer.

En dehors de cette activité, afin d’augmenter nos fonds, nous organisons diverses manifestations : vide-greniers, tournois de pétanque, lotos, bals... la liste n’est pas exhaustive et nous sommes preneurs de toute idée qui pourrait rapporter des fonds à notre association.

- Enfin des dons de soutien viennent s’additionner à ces fonds pour la recherche.

- L’intégralité des dépenses de fonctionnement de notre association est couverte grâce aux cotisations annuelles de chaque bénévole.

....

FRANCE CANCER est une association régie par la loi du 1er juillet 1901

et le décret du 16 août 1901, déclarée sous le N° 0061020442 à la sous-préfecture de Grasse

Association d'intérêt général autorisé à délivrer un justificatif pouvant servir à une déduction d'impôts

 

parrainée par 

S.A.S. le Prince Albert de Monaco, Philippe Bouvard, Franck Thomas et Charlotte Julian

Publié dans cancer

Commenter cet article