Nons devons pouvoir maîtriser notre fin de vie, c'est notre droit

Publié le par Carole Gouyé

Nous devons obtenir le vote d’une loi légalisant l'euthanasie, une loi qui autorise, en l’encadrant, l’aide active à mourir, une loi qui prend en compte les situations que la personne juge incompatibles avec sa dignité

Le vote de cette loi préserverait la liberté de choix du patient : l’accès aux soins palliatifs qui doivent être développés ou le recours à l’euthanasie.

Nons devons pouvoir maîtriser notre fin de vie, c'est notre droit

Commenter cet article