Fin de vie : extrait discours de F. Hollande 14 janvier 2014

Publié le par Carole Gouyé

  • accord le plus large possible
  • rassembler la société
  • pouvoir demander ds des conditions strict

extraits

  • Fin de vie : une "assistance médicalisée pour terminer sa vie"

Le président a souhaité un texte de loi qui permette, dans un cadre "strict", à un majeur atteint d'une maladie incurable de demander une "assistance médicalisée pour terminer sa vie en dignité".

#HOLLANDE Voici en images l'une des autres annonces importantes de cette conférence de presse : Hollande s'est dit favorable à une "assistance médicalisée" pour terminer sa vie en dignité, dans un cadre "strict".

Par Francetv info

Mis à jour le 14/01/2014 | 19:48 , publié le 14/01/2014 | 19:44

Un pas de plus vers la légalisation de l'euthanasie ? A l'occasion de sa conférence de presse, mardi 14 janvier, François Hollande a demandé qu'une loi permette prochainement à une personne atteinte d'une maladie incurable de demander, dans un cadre "strict", une "assistance médicalisée pour terminer sa vie en dignité".

"Il s'agit de permettre à toute personne majeure atteinte d'une maladie incurable, procurant des souffrances psychiques ou physiques insupportables, qui ne peut être apaisée, de pouvoir demander, dans des conditions strictes, une assistance médicalisée pour terminer sa vie en dignité", a-t-il précisé.

Le Parlement saisi avant la fin de l'année ?

Il a annoncé que des consultations vont être menées par la ministre de la Santé, Marisol Touraine, pour "qu'un accord, le plus large possible, puisse être trouvé sur un texte de loi". La ministre a annoncé en décembre une concertation gouvernementale pour préparer une réforme de la loi Leonetti de 2005, qui a instauré un droit au "laisser mourir", favorisant les soins palliatifs. Le Parlement devrait être saisi d'un texte probablement avant la fin de l'année.

Peu de temps après cette annonce, le médecin urgentiste de Bayonne, Nicolas Bonnemaison, renvoyé devant la Cour d'assises pour l'empoisonnement de sept patients en fin de vie, s'est dit "heureux" que François Hollande "n'ait pas oublié ses engagements de campagne". "Je prends acte", a-t-il réagi, souhaitant que "la loi évolue dans de brefs délais".

François Hollande

"Il s'agit de permettre à toute personne majeure atteinte d'une maladie incurable, provoquant une souffrance psychologique ou physique insupportable de pouvoir demander dans des conditions strictes une assistance médicalisée pour terminer sa vie dans la dignité."

#HOLLANDE Le président français aborde maintenant la question de l'euthanasie et de la fin de vie. "Le comité consultatif d'éthique remettra ses conclusions dans les prochaines semaines", indique-t-il.

Commenter cet article